Etats-Unis: l’EPA propose des normes plus sévères pour le NO2

Le 01 juillet 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 29 juin, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) propose, pour la première fois depuis 35 ans, de durcir les normes nationales sur le dioxyde d’azote (NO2), émis par le trafic routier et les industries, afin de réduire les pathologies respiratoires, notamment l’asthme, sur la base des dernières données scientifiques.

Un seuil de concentration horaire en NO2 serait établi entre 80 et 100 parties par milliard (parts ber billion: ppb) (1). La limite de concentration moyenne annuelle serait en revanche maintenue à 53 ppb. Une surveillance des taux de NO2 dans un périmètre de 50 mètres autour des principaux axes routiers urbains viendrait compléter le contrôle existant des taux de NO2 dans les villes de plus d’un million d’habitants.

Les concentrations moyennes annuelles en NO2 ont baissé de plus de 40% depuis 1980 et se situent en dessous de la norme entre 10 et 20 ppb, souligne l’EPA. La proposition de l’agence est soumise à la consultation du public pendant 60 jours. L’EPA devra rendre sa décision finale d’ici le 22 janvier 2010.

(1) modification apportée le 27 janvier 2010


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus