Etats-Unis: l’EPA freinée dans sa politique environnementale

Le 16 juillet 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les Etats empêchés d’adopter des politiques ambitieuses en matière d’environnement par l’Etat fédéral. Ce schéma devenu classique vient de voler en éclats à la suite du rejet, vendredi 11 juillet, par une cour d’appel fédérale du plan de l’administration Bush pour réduire les émissions d’oxydes de soufre et d’azote (SO2 et NOx) de 28 Etats de l’Est et du Midwest.

Selon la cour, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) a outrepassé son autorité, malgré le fait que les rejets de SO2 et de NOx peuvent voyager sur de longues distances et dépasser les frontières des Etats.

«C’est la pire nouvelle de l’année concernant la pollution de l’air», s’est exclamé Franck O’Donnell, président de l’ONG Clean air watch qui, pour une fois, s’est trouvé dans le même camp que l’administration Bush. Dans l’autre camp se trouve la Caroline du Nord accompagnée d’industriels.

Lors de la publication de son plan en 2005, l’EPA espérait réduire entre 2003 et 2015 de 70% les rejets de SO2 et de 60% les émissions de NOx, et éviter ainsi 13.000 morts prématurées chaque année, selon le New York Times.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus