Etats-Unis : l’Agence anti toxiques de nouveau critiquée

Le 21 mai 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) est encore sur la sellette. Jeudi, un rapport du Government Accountability Office (GAO) a, une fois encore, cloué au pilori, la filiale des Centers for Disease Control and Prevention (CDC). L’équivalent américain de la Cour des comptes souligne le manque d’efficacité de l’agence qui est chargée d’évaluer la toxicité de produits et de sites contaminés.

Les limiers du Congrès ont ainsi trouvé qu’il avait fallu quatre ans, entre le premier jet et le document final, pour que l’ATDSR rédige un rapport sur les effets d’une pollution chimique dans la région des grands lacs.

Une critique qui en rappelle d’autres. De précédentes enquêtes parlementaires avaient révélé que l’agence anti toxiques avait déclaré utilisables deux anciens terrains militaires, en Caroline du Nord et à Puerto Rico, avant de se rétracter, l‘an dernier, pour réévaluer les risques environnementaux et sanitaires.

Depuis 1991, l’ATDSR a déjà été auditée une demi-douzaine de fois par les services du Congrès américains. A chaque fois, la fiabilité de ses travaux a été mise en doute.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus