Etats-Unis: l’administration Bush boude la géothermie

Le 19 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une dépêche de Reuters datant du 14 mars, le département de l'énergie américain (DOE) souhaite supprimer les aides relatives à la géothermie, au moment même où plusieurs Etats du pays sont déterminés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). En 2007, il n'avait déjà pas souhaité poursuivre le soutien financier de ce domaine de recherches, mais le Congrès avait quand même réussi à rétablir une aide de 3,8 millions d'euros.

Or, selon des scientifiques en colère, les Etats-Unis disposent de ressources souterraines en eau chaude suffisantes pour subvenir aux besoins nationaux en électricité sans émettre de GES. Un rapport récent de l'Institut de technologie du Massachussetts (MIT) établit que les nouveaux projets géothermiques pourraient fournir 100.000 mégawatts (MW) d'électricité d'ici 2050, soit l'équivalent de ce que produisent actuellement les centrales nucléaires du pays.

Selon Reuters, l'administration Bush a donné la priorité aux renouvelables, mais elle met en réalité l'accent sur les biocarburants pour les transports, et sur la recherche dans le nucléaire pour l'électricité.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus