- 

Etats-Unis:écotaxation des véhicules

Le 23 mars 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Automaker Alliance Ad Large
Automaker Alliance Ad Large

Le Connecticut est en train d'examiner un projet de loi de taxation des voitures lourdement émettrices de dioxyde de carbone (CO2), à l'instar de 7 autres Etats. Parallèlement, une bataille oppose les écologistes et les institutions aux constructeurs automobiles.

Comparable au bonus/malus proposé en 2004 par le ministre français chargé de l'environnement, la loi votée actuellement dans le Connecticut devrait taxer jusqu'à 1.600 dollars (1.200 euros) les personnes qui achètent des véhicules rejetant un niveau élevé de CO2. L'argent récolté devrait être utilisé pour réduire la pollution liée aux bus scolaires dont les moteurs diesel émettent des particules fines. Cette réglementation fait suite à celle qui a été mise en place en 2004 et qui exempte les véhicules hybrides des taxes de l'Etat.

Le Connecticut a pris exemple sur la Californie, de même que les Etats du Connecticut, Maine, Massachusetts, New Jersey, New York, Vermont et Rhode Island. Le Maryland pourrait bientôt suivre leur exemple, d'abord en agissant sur les véhicules polluants (oxydes d'azote, dioxyde de soufre), puis sur les véhicules émettant du carbone. Exceptée la Californie, ce sont tous des Etats du nord-est des Etats-Unis, où la densité de population entraîne de nombreux épisodes de pollution. Chacun a mis en place une réglementation différente. Ainsi, la Californie doit imposer d'ici 2009 des limites d'émission de gaz carbonique pour tous les véhicules, sans mettre en place d'écotaxation.

Mais les constructeurs automobiles, représentés par l'Alliance of automobile manufacturers (1) s'opposent aux législations des Etats américains. Ils invoquent la distorsion de marché entre les Etats qui appliqueraient la réglementation et les autres. D'ailleurs, l'Alliance poursuit actuellement la Californie. Mardi, l'Union of the concerned scientists a d'ailleurs dénoncé une campagne de publicité orchestrée par l'Alliance of automobile manufacturers. L'affiche mise en cause est la photo d'un bébé dans une voiture avec le message suivant: «Votre voiture ne sera peut-être jamais impeccable, mais elle est 99% plus propre que vous ne le croyez. Les automobiles fabriquées aujourd'hui n'émettent virtuellement aucun polluant.» L'association s'insurge contre ce slogan. Le lobby automobile met en avant les progrès sur les polluants, mais il omet de parler du réchauffement de la planète. Or, le transport routier représente 40% des émissions de CO2 du pays. Environ 23.000 membres et sympathisants de l'Union ont envoyé une plainte à la commission fédérale du commerce.



(1) l'Alliance of automobile manufacturers représente BMW, Daimlerchrysler, Ford, General motors, Mazda, Mitsubishi motors, Porsche, Toyota et Volkswagen




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus