Etats-Unis: des fœtus exposés aux composés perfluorés

Le 02 mai 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une équipe américaine de l'école de santé publique John Hopkins Bloomberg a observé la présence de sulfonates de perfluorooctane (SPFO) et d'acide perfluorooctanoïque (APFO) dans le sang du cordon ombilical de nouveaux-nés à Baltimore.

Les premiers sont persistants dans l'environnement, s'accumulent dans les tissus adipeux des organismes vivants et sont toxiques pour l'homme et les animaux. Les seconds sont suspectés d'avoir un profil de risque similaire, même si les travaux scientifiques ne sont pas encore tout à fait clairs. Les deux substances chimiques, artificielles, sont utilisées dans de nombreux secteurs industriels. L'APFO sert notamment à fabriquer le téflon de la société Dupont. Mais les législations européennes et nord-américaines restreignent leur usage.

L'étude, publiée par la revue Environmental science and technology, porte sur 299 nouveaux-nés. On a trouvé des SPFO dans le cordon de 99% d'entre eux. Le pourcentage monte à 100% pour les APFO. Outre la présence de ces deux substances, celle de huit autres composés perfluorés a été détectée, mais à des fréquences et des concentrations plus faibles.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus