Etats-Unis: des agrocarburants très gourmands en eau

Le 28 avril 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les agrocarburants issus du maïs n’ont pas seulement un bilan environnemental mitigé. Leur culture ne fait pas qu’entrer en concurrence avec d’autres usages, tels celui de l’alimentation. Elle est aussi extrêmement consommatrice en eau, selon une étude (1) parue le 10 mars dans la revue Environmental science and technology, et menée par Sangwon Suh, de l’université du Minnesota (Etats-Unis). Les chercheurs ont analysé les besoins en eau par litre d’éthanol, de la culture du maïs à la pompe, dans 41 Etats entre 2005 et 2008. Selon l’étude, ils peuvent aller de 5 (Ohio) à 2.138 litres (Californie) selon les pratiques d’irrigation et les Etats. Des études précédentes les estimaient entre 263 et 784 litres.

L’étude indique aussi que cette industrie s’étend dans des zones recourant plus à l’irrigation que d’autres. Résultat: la consommation d’eau nécessaire à la fabrication de bioéthanol, de la culture à la pompe, a augmenté de 246% –de 1.900 à 6.100 milliards de litres entre 2005 et 2008– alors que la production elle-même n’a crû «que» de 133% pendant la même période –de 15 à 34 milliards de litres.

La consommation d’eau du secteur n’ira sans doute pas à la baisse: la capacité annuelle américaine de production de bioéthanol était de 34 milliards de litres en juillet 2008. Elle devrait atteindre 57 milliards en 2015. Et 95% des agrocarburants US sont issus de la culture de maïs…

(1) Water embodied in bioethanol in the United States, Sangwon Suh et al., Environmental science and technology, mis en ligne le 10 mars 2009


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus