Etats-Unis: certains Etats ne taxent pas assez la pollution

Le 12 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Au moins 18 Etats ont recueilli des taxes sur la pollution de l'air inférieures à ce qu'elles sont censées être d'après la réglementation. C'est ce qu'annonce l'Organisation non gouvernementale Environmental integrity project (EIP), dont l'objectif est une meilleure application des lois environnementales, et qui a été créée en 2002 par des avocats ayant travaillé pour l'Agence de protection de l'environnement (EPA).

Les normes sur les taxes liées aux émissions sont prévues dans le cadre du Clean air act. Au total, l'EIP a estimé à environ 40 millions d'euros par an (entre 2002 et 2005) le manque à gagner par rapport aux taxes collectées par ces 18 Etats. Au Texas, par exemple, ce manque est de 4,2 millions d'euros. Les raisons sont de deux types: soit les Etats fixent des limites de taxes sur les émissions, soit ils fixent un plafond inférieur aux normes fédérales sur le montant qui peut être demandé aux industries. Les industries polluantes concernées sont des centrales énergétiques, des raffineries, des incinérateurs ou des usines chimiques qui contribuent de façon importante à la pollution de l'air.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus