Etats-Unis: campagne sur le radon

Le 11 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Il cause 100 fois plus de décès que l'empoisonnement au monoxyde de carbone (CO) et constitue la deuxième cause de mort par cancer du poumon aux Etats-Unis. Le radon, gaz radioactif et inodore, est particulièrement présent dans les régions granitiques et volcaniques, où il pénètre dans les habitations. L'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine a donc lancé une campagne de sensibilisation, janvier ayant été décrété «mois national d'action contre le radon». Les Américains sont incités à faire analyser la concentration du gaz dans leurs logements, avec un prix du test inférieur à 25 dollars (17 euros). Des numéros d'appel d'urgence «spécial radon» sont par ailleurs disponibles.

L'EPA veut sensibiliser les acquéreurs de logements neufs pour qu'ils exigent des normes de construction anti-radon. Elle a ainsi publié une annonce où Fuad Reveiz, un membre de l'Association nationale des constructeurs de logements, déclarait: «Il est simple et économique de construire de nouvelles maisons avec des caractéristiques anti-radon».

L'Académie nationale des sciences et l'EPA estiment qu'aux Etats-Unis, le radon qui s'immisce dans les logements est la cause de 21.000 décès par cancers du poumon chaque année, dont 2.900 touchent des personnes qui n'ont jamais fumé.