Etats-Unis: baisse de 6% des émissions de substances chimiques toxiques en 2008

Le 14 décembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a publié mardi 8 décembre son analyse annuelle nationale de l’inventaire des émissions de substances toxiques chimiques (TRI, Toxics release inventory).

Cette analyse comprend des données sur 650 substances chimiques de plus de 21.000 sites des industries manufacturières, minières, des secteurs électriques et du commerce de déchets dangereux. Si les émissions dans l’air ont baissé de 14% en 2008 par rapport à l’an passé, celles dans les eaux de surface ont augmenté de 3%. Cette hausse est partiellement attribuée à la rupture en décembre 2008 d’une zone de stockage de cendres de charbon, entraînant le déversement de plus de 4 millions de mètres cubes de boues toxiques dans l’est du Tennessee (1). Les déversements dans le sol ont augmenté de 0,1% par rapport à 2007.

L’analyse du TRI montre des baisses dans les émissions de substances chimiques persistantes, bioaccumulatives et toxiques (PBT) telles que le plomb (-2%), les dioxines (-77%) et le mercure (-11%). En revanche, les émissions de polychlorobiphényles (PCB) ont augmenté de 121%, ce qui correspond à la fin progressive de l’utilisation de ces substances dans l’industrie US, désormais entreposées dans des installations de déchets dangereux.

L’EPA relève que le nombre de sites notifiant leurs émissions au TRI est en baisse de 5% en 2008 par rapport à 2007, suivant la tendance baissière des années précédentes. Ce déclin peut être attribué à la crise économique, mais l’agence inspectera certains sites n’ayant pas renouvelé leur «reporting» en 2008, après l’avoir fait en 2007.

(1) Dans le JDLE «Etats-Unis: une pollution aux cendres de charbon»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus