Etats-Unis: accord important contre les pluies acides

Le 09 octobre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le fournisseur d'électricité American electric power (AEP) a annoncé qu'il allait réduire ses émissions polluantes de 813.000 tonnes par an pour un coût supérieur à 4,6 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), payer une amende de 15 millions de dollars (11 millions d'euros), et dépenser 60 millions de dollars (43 millions d'euros) dans des projets d'atténuation des effets relatifs aux excès d'émissions survenus par le passé. Le département de justice et l'Agence de protection de l'environnement (EPA) ont annoncé cette décision le 9 octobre, qu'ils estiment être un accord environnemental majeur. «Il va permettre d'économiser 32 milliards de dollars (23 milliards d'euros) chaque année en terme de coûts liés à la santé pour les Américains», a déclaré Granta Nakayama, de l'EPA. «Moins de pollution de l'air issue des centrales énergétiques signifie moins de cas d'asthme et d'autres maladies respiratoires», a-t-il ajouté.

L'accord, qui fait suite à un procès intenté contre AEP en 1999 pour non respect du Clean air act, réunit l'EPA, 8 Etats et 13 associations environnementales. Il impose des plafonds d'émission sur 16 usines situées dans 5 Etats, qui devraient alors émettre 79% de dioxyde de soufre (SO2) et 69% d'oxydes d'azote (NOx) en moins par rapport à 2006, sachant que leur dispersion dans l'atmosphère est à l'origine de pluies acides.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus