Etats-généraux mondiaux sur la pêche au thon au Japon

Le 23 janvier 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Préserver la pêche au thon: c'est l'objectif de la réunion organisée durant quatre jours à compter du lundi 22 janvier à Kobe, au Japon. Les 5 grandes organisations mondiales de régulation de la pêche au thon ont répondu présentes: la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (ICCAT), la Commission des pêches du centre-ouest de l'océan Pacifique (WCPFC), la Commission des thonidés de l'océan Indien (IOTC), la Commission interaméricaine du thon tropical (IATTC) et la Commission de conservation du thon rouge du sud (CCSBT). Au programme des pourparlers figurent des mesures pour améliorer l'échange d'informations en matière de pêche illégale et l'examen de la situation de la pêche au thon dans chacun des pays. Plusieurs associations écologistes ont exhorté les participants à prendre des mesures radicales pour protéger les stocks de thon. Greenpeace a estimé qu'il était «grand temps» que les gouvernements reconnaissent la crise de la pêche au thon. Les gouvernements «doivent reconnaître qu'un changement radical de la gestion de la pêche au thon est requis de toute urgence s'ils veulent éviter l'effondrement des stocks dans le monde», a déclaré l'ONG.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus