ESR, nouvel éco-organisme en charge des DEEE et DDS

Le 20 novembre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Christian Brabant, nouveau DG d'ESR.
Christian Brabant, nouveau DG d'ESR.

Née de la fusion d’Eco-Systèmes et de Récylum, la société ESR a officiellement été agréée comme éco-organisme pour les filières des déchets diffus spécifiques ainsi que des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) ménagers et professionnels.

La naissance de l’éco-organisme ESR est consacrée par trois arrêtés publiés le 19 novembre au Journal officiel. Le premier porte son agrément, à partir du 20 novembre, pour la gestion d’une catégorie de déchets diffus spécifiques: les extincteurs et autres appareils à fonction extinctrice. La fusion des deux éco-organismes sera effective au 1er janvier 2018, et les conditions de l’agrément seront valables pour la période 2018-2020[1].

Même chose pour la gestion des DEEE ménagers, tandis que l’agrément pour les DEEE professionnels court de 2018 à 2021.

Annoncé le 30 juin dernier, le rapprochement d’Eco-Systèmes et de Récylum représente 41 entreprises productrices de lampes et d’équipements électriques et électroniques.

La direction générale d’ESR est confiée à Christian Brabant, ancien DG d’Eco-Systèmes. Hervé Grimaud (ancien DG de Récylum) occupera le poste de DG adjoint, en charge des lampes, DEEE pros et petits extincteurs. Enfin, Nathalie Yserd (actuelle directrice déléguée d’Eco-Systèmes) devient directrice déléguée d’ESR, en charge des DEEE ménagers.

 



[1] Fin au 31 décembre 2020

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus