Espagne: des permis de gaz de schiste dans deux régions

Le 02 mai 2013 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le gaz de schiste également en débat en Espagne.
Le gaz de schiste également en débat en Espagne.
DR

A peine un mois après que la Cantabrie a fermé la porte aux gaz de schiste par un vote de son Parlement régional [JDLE], deux autres régions du Royaume sont en train de leur faire la courte échelle. Ainsi du Pays-Basque, où l’entreprise Frontera Energy Corporation aurait, selon le journal El Correo, obtenu des permis d’exploration sur un territoire de 47.940 hectares, entre terre et mer. Ce permis –qui répond au nom de ‘Geminis’- a été attribué pour une durée de 6 ans par le ministère de l’industrie, du tourisme et du commerce.

 

Quatre de ces permis seraient consacrés à des études préliminaires pour mieux cerner le potentiel géologique de la zone. Les deux permis restants donneront lieu à des sondages exploratoires pour s’assurer de la présence de la ressource. La municipalité de Plentzia, située entre Sopelana et Bermeo, vient de se déclarer «zone libre», refusant le recours à la fracturation hydraulique. Le département du développement économique et de la compétitivité a souligné que les permis ne pourront pas être mis en œuvre dans la région autonome tant que les industriels «ne donnent pas des garanties techniques adéquates pour une exploitation garantie.»

 

La province de Saragosse est également de la partie. Selon la presse régionale, la compagnie Frontera Energy Corporation S.L s’est vue attribuer un permis d’exploration sur un territoire de 102.355 hectares, pour une durée de 6 ans. Cinq autres demandes seraient en souffrance.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus