Espagne: 12% d’énergies renouvelables en 2010

Le 29 août 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Eolien
Eolien

Attendu avant la trêve estivale, le nouveau plan espagnol pour les énergies renouvelables a finalement été présenté au conseil des ministres de rentrée, vendredi.

Si l'objectif général d'atteindre les 12% d'ENR dans le mix énergétique du Royaume en 2010 est maintenu, l'exécutif socialiste réuni à La Moncloa estime qu'il faut mettre les bouchées doubles pour remplir cet engagement. Basé sur les estimations de l'Institut pour la diversification et les économies d'énergie (IDAE) qui avancent un degré de mise en oeuvre de l'objectif final de seulement 28,4% fin 2004, le gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero prévoit un investissement total nécessaire de 23,6 milliards d'euros au cours de la prochaine décennie. Supporté à près de 70% par des investisseurs privés, le financement des ENR prévoit néanmoins un engagement des fonds publics à hauteur de 680 millions d'euros, soit un peu plus de 3% du total. En outre, le tarif régulé devra rapporter 4,9 milliards d'euros, précise le plan qui envisage une hausse moyenne annuelle de 0,6%. Madrid incite également les régions autonomes à participer de manière volontaire au financement de projets.

Selon les nouvelles dispositions gouvernementales, la capacité totale installée en énergie éolienne, en Espagne, devra passer au cours de la période 2005-2010 de 12.000 à 20.155 mégawatts (MW). Le texte estime en effet qu'un réel potentiel peut encore être développé. Plus pessimiste en ce qui concerne la production de courant à partir de la biomasse, de l'énergie solaire ou des petites centrales hydrauliques, le nouveau plan pour les ENR fixe un objectif de 2.039 MW installés en biomasse et le doublement de la surface occupée par des panneaux solaires. Pour les biocarburants, le gouvernement estime qu'ils devront représenter 5,75% de la consommation totale de carburants à la fin de la période.

Très réactive, la première compagnie électrique espagnole, Endesa, indiquait dès vendredi en fin de matinée que son plan stratégique à l'horizon 2009 prévoyait une capacité installée en énergies propres de 19.535 MW, dont 9.289 MW sur la Péninsule (35,2% du total). De son côté, le basque Iberdrola veut atteindre les 5.500 MW installés en 2008, dont 1.000 MW en dehors du territoire national.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus