Erika: les parties civiles demandent un milliard d’euros

Le 22 mai 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Leurs plaidoiries ont débuté le 21 mai. Selon Reuters, les avocats des 96 parties civiles demandent un milliard d'euros de réparations aux 16 prévenus du procès, dont le groupe Total et deux de ses filiales. L'Etat, les conseils régionaux Pays de la Loire, Bretagne et Poitou-Charentes, les départements et communes touchés par la marée noire générée par le naufrage du pétrolier survenu en 1999, les associations et certaines personnes privées souhaitent que la notion de préjudice écologique, qui n'est pas actuellement reconnue par la loi, soit créée.

Maître Alexandre Varaut a ouvert les 6 jours de plaidoiries des plaignants pour le conseil général de Vendée et plusieurs communes du département. Il a rappelé qu'en 1999, Thierry Desmarets, alors PDG de Total, avait admis devant une commission de l'Assemblée que sa société était «l'un des maillons d'une chaîne qui a failli» et qu'elle devrait «en assumer pleinement les conséquences et les responsabilités». Toutefois, les avocats de Total ont indiqué dans leurs conclusions écrites remises le matin du 21 mai qu'ils ont l'intention de demander une relaxe complète. Pour eux, le procès a montré que la société avait été victime d'un «vice caché» du navire. Elle rejette ainsi la responsabilité de l'affaire sur les autres prévenus, notamment la société italienne Rina qui a classifié le navire. «Total doit prendre garde au prix de ce reniement qui pourrait être beaucoup plus lourd que les indemnités qu'il cherche à mégoter aux victimes», a déclaré Maître Alexandre Varaut, qui a demandé 12 millions d'euros pour la Vendée et deux millions d'euros pour chacune des 11 communes qu'il défend. De son côté, l'Etat demande 153 millions d'euros de dommages et intérêts.

Le réquisitoire du procureur est prévu pour le 4 juin et les plaidoiries de la défense à partir du 5 juin. Le jugement doit être rendu fin 2007 ou début 2008.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus