EPR : La candidate socialiste veut remettre les choses à plat

Le 16 mars 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La candidate socialiste Ségolène Royal a confirmé jeudi 15 mars, dans un courrier au réseau Sortir du nucléaire, qu'elle «engagerait le débat» sur l'ensemble du dossier énergétique et sur l'EPR. Dans une lettre datée de jeudi, «Mme Royal s'engage, si elle est élue, à ce que soit refait le débat sur la construction du réacteur nucléaire EPR», indique le Réseau Sortir du nucléaire. Selon le courrier transmis par le RSN, la candidate socialiste juge que «la décision de lancer l'EPR a été prise par le gouvernement actuel dans des conditions d'analyse et de débat tout à fait contestables». «Au-delà l'EPR, Mme Royal s'engage à remettre à plat le débat énergétique devant l'Assemblée nationale», a expliqué de son côté son conseiller pour l'environnement, Bruno Rebelle, qui a énuméré trois axes de travail: «économies d'énergies et efficacité énergétique, développement des énergies renouvelables et avenir du parc nucléaire». «A partir de là nous déciderons quelle part accorder au nucléaire et si nous avons ou non besoin de l'EPR», a-t-il ajouté.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus