Eolien: les pétroliers lorgnent sur Dunkerque

Le 18 février 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
A Dunkerque aussi, on pourra continuer de pratiquer le kitesurf.
A Dunkerque aussi, on pourra continuer de pratiquer le kitesurf.
Orsted

Voilà bien longtemps que l’on n’avait vu pareille compétition pour un parc éolien en mer. Après Shell, il y a quelques semaines, au tour de Total de présenter une offre pour le projet de parc éolien marin au large de Dunkerque.

 

Dans un communiqué diffusé ce lundi 18 février, le pétrogazier français annonce avoir forgé une alliance avec Ørsted (ex-Dong Energy) et le développeur belge de parcs éoliens Elicio. Les trois partenaires vont répondre à l’appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie ? (CRE) prévoyant l’installation d’un parc de plusieurs centaines de mégawatts (MW) au large de la cité de Jean Bart.

coûts de production réduits

Lancé en 2016, l’appel d’offres de Dunkerque est particulier. Il est le premier à intégrer le processus dit de dialogue concurrentiel, censé contribuer à une forte baisse des coûts de production. Selon certains observateurs, le lauréat pourrait emporter le morceau avec des coûts flirtant avec les 60 euros/MWh. On est désormais bien loin des prix annoncés par les vainqueurs des premiers appels d’offres et tournant autour de 220 €/MWh, révisés l’an passé à la baisse par le gouvernement.

Moulins de Flandre

Total n’est pas le seul pétrolier à guigner le futur parc éolien nordiste. La major britannique Shell s’est alliée à Quadran Energies marines et à Deme, dans le cadre de la société de projet Moulins de Flandre. L’énergéticien suédois Vattenfall a formé une équipe avec le développeur allemand WPD et la Caisse des dépôts. Engie forme un tandem avec EDPR (groupe Energias de Portugal). EDF ayant embarqué dans le même bateau que Innogy (groupe RWE) et le fabricant canadien d’oléoducs Enbridge.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus