Eolien: les géants écossais de Vattenfall

Le 17 juillet 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Ce nouveau type de fondation est réputé moins perturber l'environnement sous-marin lors de la pose.
Ce nouveau type de fondation est réputé moins perturber l'environnement sous-marin lors de la pose.
Vattenfall

Au large de l’Ecosse, l’énergéticien suédo-allemand teste les plus grandes éoliennes du monde.

Alors que les usines françaises s’interrogent toujours sur le devenir des parcs éoliens en mer tricolores, l’Ecosse continue de battre tous les records. Après avoir mis en service commercial les premières turbines flottantes, la province septentrionale du Royaume-Uni teste les machines les plus puissantes du moment.

8,8 MW de puissance unitaire

Il y a quelques jours, Vattenfall a inauguré une ferme éolienne marine hors du commun. Située à trois kilomètres au large de la côte de l’Aberdeeshire, Aberdeen Bay affiche une capacité installée de 93,2 MW. Originalité: elle ne comprend que 11 turbines, neuf de 8,4 MW unitaire et deux de 8,8 MW. Fournis par MHI-Vestas, ces aérogénérateurs sont actuellement les plus puissants de la planète. «La rotation du rotor d’une machine de 8,8 MW suffit pour alimenter un ménage britannique pendant une journée», précise l’énergéticien suédo-allemand.

fondations silencieuses

Autre nouveauté: les fondations. Plutôt que d’avoir installé ses géants sur des jackets ou des monopiles, Vattenfall a utilisé des tubes à succion, dont la pose est plus silencieuse et moins perturbatrice pour l’environnement sous-marin.

La course au gigantisme ne devrait pas s’achever de sitôt. MHI-Vestas annonce avoir fait certifier sa V-164, une machine de 9,5 MW, également destinée aux marchés offshore.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus