Eolien et photovoltaïque poursuivent leur progression

Le 26 avril 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
75 GWc ont été mis en service en 2016.
75 GWc ont été mis en service en 2016.
blackrocksolar

Plus de 120 GW de capacités éoliennes et photovoltaïques ont été mises en service l’an passé dans le monde.

 

Ce n’est pas l’année de tous les records. Mais tout de même. Les marchés internationaux de l’éolien et du photovoltaïque se portent encore bien. L’an passé, indique le dernier rapport du Global Wind Energy Council (GWEC), les électriciens ont mis en service plus de 54 gigawatts (GW) de capacités éoliennes, contre 60 GW —record inégalé— l’année précédente. Le montant des investissements consentis s’est élevé à 267,8 milliards d’euros: en baisse de 21% en un an. Désormais, la capacité éolienne mondiale dépasse les 500 GW.

 

Baisse de la Chine

La baisse du rythme de mise en service est essentiellement à mettre au débit de la Chine qui a vu fondre de 24% le volume de ses capacités nouvelles, entre 2015 et 2016 (23 GW).

L’année a été plus heureuse économiquement. Notamment pour les futures parcs marins. Alors que les professionnels s’attendaient à voir le coût de production des éoliennes marines passer sous les 100 euros le mégawattheure en 2020, la barre fatidique a été plusieurs fois franchie l’an passé.

 

4 appels d’offres

Les gagnants de 4 appels d’offres initié aux Pays-Bas et au Danemark ont emporté la compétition en promettant des coûts (hors raccordement) variant entre 50 et 73 €/MWh. Cette tendance à la baisse devrait encore s’affirmer avec l’arrivée prochaine de machines de très grande puissance unitaire (10 à 15 MW).

Les raccordements de centrales photovoltaïques ont été, évidemment, bien plus nombreux que d’éoliennes, rappelle le programme photovoltaïque de l’Agence internationale de l’énergie (AIE PVPS). Dans une étude préliminaire mise en ligne en fin de semaine passée, l’AIE indique que 75 GWc ont été mis en service en 2016. La capacité mondiale du parc solaire dépasse désormais les 303 GWc, contre 240 GWc en 2016. De quoi fournir environ 1,8% de la demande mondiale d’électricité.

Avec un parc de 7,1 GWc, la France atteint la 12e place mondiale, loin derrière la Chine (78 GWc), le Japon (42 GWc) et les Etats-Unis (40 GWc).

Les pays où l’électricité est la plus ‘solarisée’ sont désormais le Honduras (12,5% de la demande est assurée par le photovoltaïque), la Grèce (7,4%), l’Italie (7,3%) et l’Allemagne (7%).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus