Environnement: Londres subit les premiers effets du Brexit

Le 23 août 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les banques européennes de prêtent plus d'argent à Londres.
Les banques européennes de prêtent plus d'argent à Londres.

Les financements européens commencent à se tarir pour le Royaume-Uni.

 

Cela va commencer à devenir difficile pour le gouvernement britannique. Cinq mois après le déclenchement du processus de sortie de l’Union européenne, les financements communautaires commencent à se tarir pour le Royaume-Uni.

 

Selon The Times, la Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’instaurer un moratoire sur les prêts à long terme destinés à financer des projets d’infrastructures au Royaume-Uni.

En 2016, la BEI avait prêté 6,9 milliards d’euros à la Grande-Bretagne, faisant d’Albion le 5e bénéficiaire de l’UE. Cette manne a été notamment utilisée pour financer des programmes de rénovation thermique de logements, la construction de systèmes d’assainissement d’eau ou de gestion de déchets.

 

Une mauvaise nouvelle ne volant jamais seule, la décision de la BEI suit de peu celle du Fonds d’investissement européen (FIE), spécialisé dans le financement des PME et des start up.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus