Environnement : le champion tchèque

Le 31 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comme chaque année, l’université américaine de Yale et l’Institut de la Terre (Earth Institute) de l’université de Columbia viennent de publier un rapport sur les performances environnementales de la planète. L’édition 2006 (1) place la Nouvelle Zélande en tête du classement, devant la Suède, la Finlande, la République tchèque et le Royaume-Uni. La France, quant à elle, se situe en 12e position. L’étude, présentée lors du Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 27 janvier, classe 133 pays en fonction de 16 indicateurs de performance en matière de politique environnementale: santé et environnement, qualité de l’air, ressources en eau, biodiversité et habitat, énergies renouvelables… Le résultat global met en évidence l’importance des politiques publiques. Ainsi, 2 pays de même niveau de développement peuvent présenter des performances environnementales radicalement différentes en fonction des orientations politiques. A titre d’exemple, la République dominicaine et Haïti, qui partagent la même île, sont respectivement placés à la 54e et 114e du classement. De même, la Suède et la Belgique, toutes deux membres de l’Union européenne, se situent au 2e et 39e rang.
(1) 2006 Environmental Performance Index (EPI)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus