Environnement: la Corée du Sud doit intensifier ses efforts

Le 25 septembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En matière d'émissions de gaz à effet de serre comme de gestion de l'eau ou d'éco-fiscalité, la Corée du Sud a encore beaucoup à faire, et ce malgré un accroissement des dépenses en environnement qui atteignent 2% du produit intérieur brut (PIB). Il s'agit de la conclusion d'un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la politique environnementale du pays asiatique.

Ainsi, avec une quantité moyenne de CO2 émis par rapport au PIB de 0,51 tonne pour 1.000 dollars américains, la Corée du Sud se positionne devant les Etats-Unis (0,55), mais loin devant la moyenne des pays de l'OCDE (0,45), le Japon (0,36) et la France (0,24). En matière de gestion de l'eau et des sols, la Corée du Sud continue à être l'un des pays qui utilisent le plus de pesticides et d'engrais par rapport à sa superficie agricole. Quant à la fiscalité environnementale, cheval de bataille de l'OCDE, ce pays est encore loin de satisfaire aux exigences de l'organisation qui appelle à une «réforme fiscale verte». Comme la plupart des pays, la Corée du Sud continue à avoir recours à des instruments fiscaux préjudiciables à l'environnement.

L'OCDE a tout de même noté des avancées depuis les années 1990, notamment en matière de pollution de l'air, avec une diminution des rejets de dioxyde de soufre (SO2), et des déchets. La hausse des déchets ménagers a été limitée malgré une croissance économique rapide, et plus de 75% de l'ensemble des déchets sont désormais recyclés, «autrement dit, bien plus que la plupart des autres pays de l'OCDE», note un communiqué. Enfin, grâce à d'importants investissements, la population desservie par un service d'assainissement est passée de 45% à 84% entre 1995 et 2005.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus