Enterrement annoncé de l’A45

Le 17 octobre 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
400 M€ seront réaffectés à la rénovation d'infrastructures existantes.
400 M€ seront réaffectés à la rénovation d'infrastructures existantes.
DR

 

Les 400 millions d’euros prévus pour ce projet serviront à l’amélioration d’infrastructures routières et ferroviaires.


Voilà une bataille environnementale et d’aménagement du territoire qui devrait connaître une fin prochaine. Selon le Progrès, la ministre chargée des transports a fait une croix sur le projet de l’autoroute A45.

Citant la députée LREM du Gier, Valéria Faure-Muntian, le quotidien lyonnais précise que cette nouvelle a été délivrée, ce mercredi 17 octobre, par Elisabeth Borne, lors d’une réunion avec des parlementaires de la majorité présidentielle de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

gros impacts environnementaux

Le comité d’orientation des infrastructures (COI) estimerait trop importants les impacts environnementaux de cette infrastructure. Le bitume aurait englouti 500 hectares de terres agricoles et de vergers. Le COI pointe aussi l’incapacité du réseau lyonnais à absorber ce surplus de trafic annoncé. Enfin, le taux de subventionnement de ce projet serait trop important pour une autoroute concédée.

Toujours selon le quotidien, les 400 millions d’euros qui devaient être consacrées à la liaison autoroutière entre Saint-Etienne et Lyon serviront à restructurer l’A47 (Givors-Chasse/Rhône) et la voie de chemin de fer entre les deux cités.
 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus