ENR: accord entre le SER et RTE

Le 08 février 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A terme, RTE pourrait piloter les grandes centrales renouvelables.
A terme, RTE pourrait piloter les grandes centrales renouvelables.

Les relations s’améliorent entre le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE) et le Syndicat des énergies renouvelables (SER). A l’occasion du congrès annuel du SER, les deux protagonistes ont présenté le 7 février une «démarche de coopération».

Les deux acteurs s’engagent à améliorer l’articulation entre la planification des projets de production et celle des ouvrages du réseau de transport à l’occasion de la réalisation des schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR).

Le SER s’efforcera de faire part à RTE, «le plus en amont possible, des zones de localisation présentant un potentiel important». De son côté, RTE veillera à proposer, si possible, des variantes de raccordement lors de la concertation sur les S3REnR et à tenir compte des possibilités d’intégrer les spécificités des installations éoliennes et solaires pour le dimensionnement du réseau.

A plus long terme, le SER et RTE tenteront de rendre des parcs éoliens ou de grosses fermes photovoltaïques directement pilotables par les centres de dispatching du gestionnaire des réseaux à haute tension.

Enfin, RTE et le SER publieront, en outre, un Observatoire des énergies renouvelables. Un titre qui est déjà utilisé par Observ’ER.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus