Enquête nationale sur les dioxines

Le 25 février 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
dioxine
dioxine

L'Afssa (1) et l'INVS (2) ont annoncé le lancement d'une enquête nationale sur l'imprégnation de la population par les dioxines, substances chimiques toxiques. Les résultats devraient être disponibles pour le premier semestre 2006. « L'objectif est de quantifier une éventuelle sur-imprégnation par les dioxines des populations vivant à proximité d'usines d'incinération d'ordures ménagères (UIOM)», indique le communiqué de presse. A partir de mars, les sites de Pluzunet (Côtes-d'Armor), Dijon (Côte-d'Or), Bessières (Haute-Garonne), Cluny (Saône-et-Loire), Fécamp (Seine-Maritime), Gilly-sur-Isère (Savoie), Maincy-Vaux-Le-Pénil (Seine-et-Marne) et Maubeuge (Nord). 1.000 personnes, tirées au sort, vont devoir décrire leurs habitudes alimentaires et leur environnement. Ainsi, l'étude devrait identifier les principaux facteurs d'exposition, car les dioxines peuvent être aussi émises par le chauffage au bois ou le brûlage des "fonds de jardin".Un examen de santé avec prélèvements sanguin et urinaire dosera la présence éventuelle de dioxines et de métaux lourds dans l'organisme.

Fin janvier, le Comité de prévention et de précaution (CPP) avait remis au ministère chargé de l'environnement un rapport sur les risques liés aux UIOM, accusées par le public d'émettre de nombreuses dioxines. Le Comité avait alors estimé que la nouvelle réglementation sur les émissions de dioxines devrait aboutir à un risque sanitaire très limité pour les deux millions de riverains d'UIOM. Mais les dioxines sont très stables chimiquement et peu biodégradables. Du fait de leur solubilité dans les graisses, elles peuvent s'accumuler le long de la chaîne alimentaire, et arriver jusqu'à l'homme. Le risque perdure donc, même si l'UIOM diminue ses rejets.



(1) Agence française de sécurité sanitaire des aliments

(2) Institut national de veille sanitaire




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus