Engie attaque les tarifs régulés d'électricité

Le 20 septembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les tarifs régulés d'électricité sont appelés à disparaître.
Les tarifs régulés d'électricité sont appelés à disparaître.
VLDT

L’énergéticien a confirmé, mardi 19 septembre, avoir déposé fin août un recours devant le Conseil d’Etat contre les tarifs régulés de vente (TRV) d’électricité. Cette action n’est en rien surprenante.

Uniquement distribués par EDF (via son tarif bleu) et par quelques régies municipales, les TRV sont considérés comme une entrave à la concurrence par les services de la Commission européenne.

TRV gaz déjà attaqués

Saisi par les membres de l’Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), le Conseil d’Etat avait d’ailleurs signé l’arrêt de mort des TRV de gaz naturel à la fin du mois de juillet dernier. Mais ce sera au gouvernement de porter l’estocade.

Hulot est d'accord

Après des années de guérilla juridique, l’administration française semble encline à vouloir faire disparaître cet héritage du monopole électrique. «Il en va du gaz comme de l’électricité, à un moment ou à un autre, il faudra s’y plier», avait déclaré en juillet le ministre de la transition écologique et solidaire, lors d’une audition au Sénat. «Nous allons évidemment faire en sorte que ça se fasse le moins douloureusement possible», avait conclu Nicolas Hulot.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus