Energies renouvelables: l’heure de vérité pour la recherche européenne

Le 19 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les promoteurs des énergies renouvelables dénoncent le manque de cohérence de l’Union Européenne, dont le projet de financement de la recherche dans ce secteur serait loin des ambitions affichées. L'association européenne de l'énergie éolienne (EWEA) et trois autres associations d'entreprises actives dans l'éolien, la biomasse ou le solaire, reprochent à la Commission européenne de ne pas réserver assez de budget aux énergies renouvelables, à l'efficacité énergétique et aux économies d'énergie.
Mi-juin, les eurodéputés ont voté une version du 7e Programme cadre de l'Union européenne (UE) pour la recherche, qui prévoit de consacrer aux énergies renouvelables «approximativement deux tiers» du budget recherche sur l'énergie hors nucléaire, soit quelque 227 millions d'euros par an pour la période 2007-2013. Cette somme était un «minimum absolu" pour les eurodéputés, vu le travail encore à faire pour «le développement de technologies énergétiques alternatives»
Pourtant, la proposition de la Commission, soumise à l’approbation du Conseil, ne reprend pas cette idée. Et la proposition de compromis que la présidence finlandaise de l'UE a préparée pour le conseil des ministres de lundi 24 juillet non plus, selon l’agence AFP.
«Nous entendons beaucoup de belles paroles sur l'importance des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Maintenant que le temps des décisions est arrivé, c'est le silence», a déploré Christian Kjaer, directeur de l’EWEA.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus