Energie renouvelable: échec au Sénat américain

Le 12 décembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Elle aurait dû être la plus « ambitieuse et responsable » en la matière, renforcer la sécurité énergétique des Etats-Unis, faire économiser des milliards de dollars aux consommateurs américains et réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre : une loi américaine sur l'énergie, contenant des objectifs en matière de production d'énergie renouvelable, n'a même pas été soumise au vote lors de son passage au Sénat, vendredi 7 décembre.

Les sénateurs partisans de cette loi, adoptée la veille par la Chambre des représentants, n'ont pas réussi à réunir le nombre de voix nécessaires pour interrompre le débat et procéder au vote, comme le veut la procédure.

Selon l'ONG environnementale Union of concerned scientists, l'adoption de cette loi aurait pu permettre d'épargner quotidiennement 1,1 million de baril de pétrole en 2020 –en faisant l'hypothèse que le coût du baril n'augmente plus– et d'éviter l'émission de plus de 190 millions de tonnes d'équivalent CO2.

La loi prévoyait une production d'énergie renouvelable d'au moins 15 % via le solaire, l'éolien et le recours aux agrocarburants.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus