Endesa et le Pnaq espagnol

Le 18 mars 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le premier électricien espagnol, Endesa, a joué un de ses atouts dans la «guerre» électrique qu’elle livre contre ses concurrents nationaux. Le mix de l’électricien étant de près de 45% au charbon, ses chances de gagner la course de la réduction des gaz à effet de serre sont fort réduites face à son principal rival, Iberdrola, dont le mix ne comporte que 10,7% de charbon. Endesa cherche donc à tirer son épingle du jeu et vient de déposer un recours auprès de la Commission européenne contre le Plan national d’allocation de quotas (Pnaq) adopté en janvier par son pays. Endesa allègue en effet que le Pnaq favoriserait les installations au gaz au détriment de celles au charbon. Il s’agit alors de démontrer qu’au travers de ces allocations, le gaz recevrait des aides de l’État incompatible avec l’esprit de libre concurrence de l’Union. L’électricien avait pourtant participé au concert d’approbation qui avait suivi la proposition de PNAQ par le gouvernement. Souvent électricien varie!


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus