Encore un suicide chez PSA: le 6e depuis début 2007

Le 18 juillet 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un salarié quinquagénaire du groupe automobile a été retrouvé pendu, lundi 16 juillet après-midi, dans le magasin de stockage des pièces de l'usine de Mulhouse. Il travaillait sur le site depuis 29 ans et n'a laissé aucun élément expliquant son geste, d'après des sources syndicales.

Ce suicide intervient 15 jours à peine après la mise en place d'un numéro vert d'assistance psychologique au sein du groupe, et une semaine après la première réunion d'une cellule psychologique destinée à prévenir ce phénomène.

Lundi, le syndicat CGT a réclamé que ce suicide «soit déclaré, comme il se doit, en accident du travail », selon Floriane Bolognesi, déléguée syndicale. La CGT a également parlé de «danger grave imminent»» afin de demander la réunion mardi 17 juillet au matin du Comité d'hygiène et de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Quant à la CFTC de PSA, elle regrette qu'«aujourd'hui à PSA comme dans d'autres entreprises, toute forme d'humanisme ait disparu; il n'y a plus d'esprit de famille ni de convivialité.» Un comité d'entreprise extraordinaire s'est rassemblé lundi soir à Mulhouse pour évoquer la question.

Il s'agit du 6e suicide parmi les salariés du groupe depuis le début de l'année 2007, après quatre salariés du site de Mulhouse et un salarié de Charleville-Mézières.. Dans une lettre d'adieu, ce dernier avait évoqué ses conditions de travail.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus