Encore des accidents du travail mortels en Italie

Le 22 janvier 2008 par Francesco Martucci
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En fin de semaine dernière, quatre personnes sont mortes en Italie sur leur lieu de travail. Dans la région de Venise, deux ouvriers sont morts dans la cale d'un bateau saturée en monoxyde de carbone (CO). Deux autres personnes sont décédées; l'une dans la région de Padoue, alors qu'elle chargeait un camion, l'autre dans la région des Pouilles, suite à une chute de 7 mètres sur un chantier. L'émotion, mêlée de colère, s'est à nouveau emparée de l'Italie (1). Les deux syndicats les plus importants ont déposé un préavis de grève de 24 heures dans les ports maritimes. Les autorités de l'Etat ont également réagi. Le président du Conseil, Romano Prodi, a adressé au préfet de Venise un courrier soulignant que l'application des règles était un impératif. Pour lui, le drame de Venise illustre à quel point les règles de sécurité doivent être appliquées en toutes circonstances. Il semble en effet, selon les premières déclarations du sous-directeur du service des incendies de Venise, que le protocole de sécurité n'a pas été suivi; les ouvriers n'auraient jamais dû pénétrer dans la cale sans respecter la procédure permettant de s'assurer que l'air présentait suffisamment d'oxygène; de plus, au moment des opérations de secours, la bouteille d'oxygène s'est avérée vide. Le parquet de Venise a ouvert une enquête pour homicide volontaire, tandis que le ministère des transports a constitué une commission d'enquête.





(1) Voir l'article du JDLE «La sécurité au travail, une exigence impérieuse pour le gouvernement italien»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus