Encenser les églises peut nuire à la santé

Le 27 juillet 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Certaines études ne manquent pas d'air… C'est le cas de celle qu'a menée Stephen Weber, intéressé par l'atmosphère qui règne dans une église allemande de la Ruhr. Le chercheur y a en effet installé deux compteurs optiques afin de déterminer la quantité de particules fines, reconnues comme mauvaises pour la santé.

D'après ses résultats, brûler des cierges ne génèrerait qu'une quantité négligeable de particules fines. Au contraire, la combustion de l'encens engendrerait des concentrations importantes de ces particules: elles seraient multipliées par 6,9 pour les PM-10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres) et par 9,1 pour les PM-1 (particules dont le diamètre est inférieur à 1 micromètre). De plus, les émissions de particules ayant une taille inférieure à 2 micromètres se sont avérées plus importantes que les émissions de particules plus grosses. Enfin, les concentrations restent dans l'église supérieures au niveau de concentration de base pendant environ 24 heures après l'utilisation de l'encens.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus