En route vers la «sobriété lumineuse»

Le lundi 21 janvier 2019 à 18h 10 par Marine Jobert
4 humains sur 5 ne connaît pas la nuit noire.
4 humains sur 5 ne connaît pas la nuit noire.

C’est une feuille de route qu’a rédigée le Commissariat général à l’environnement et au développement durable (CGEDD), afin que l’Etat empoigne enfin les questions relatives à la pollution lumineuse, fléau pour la faune, la flore, les hommes… et les astronomes.

Extrait :   Confiné à une problématique d’économies d’énergie, voire de sécurité publique, l’éclairage a pourtant d’importances conséquences environnementales et sanitaires. Pour faire la lumière sur la pollution lumineuse,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus