En Inde, une vague de chaleur fait plus de 1.100 morts

Le 26 mai 2015 par Aude Massiot
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ladakh, dans le nord de l'Inde
Ladakh, dans le nord de l'Inde
Geres

Depuis plusieurs semaines, l’Inde connaît un dur épisode de chaleur et les autorités ont dénombré plus de 1.100 décès causés par ces températures extrêmes.

Dans le seul Etat de l’Andhra Pradesh (sud-est du pays), 852 personnes seraient décédées en 5 jours. Dans l’Etat voisin du Telangana, elles seraient 266.

 

Le pays a connu un record de température diurne, le 25 mai, à Angul (Odisha), où 47°C ont été relevés par le département météorologique indien (IMD). Celui-ci a annoncé que ces températures extrêmes se poursuivraient au moins jusqu’au 28 mai, et qu’une autre vague de chaleur devrait bientôt toucher le pays.

 

Une population fragilisée

 

En Inde, seul un tiers du 1,2 milliard d’habitants ont accès à l’électricité et à la climatisation. Du reste, le réseau électrique subit une forte pression et les coupures de courant se font plus fréquentes.

 

Bonne nouvelle: la mousson arrive. Ce sera être un soulagement pour la population. Selon l’IMD, elle atteindrait les régions du sud-est à la fin de la semaine. Mais les pluies n’arriveront dans les régions sèches du nord que plusieurs semaines plus tard.

 

Des épisodes de chaleur plus fréquents


L’Inde devrait connaître d’autres épisodes de chaleur intense comme celui-ci dans les années à venir. Un rapport sur les impacts du réchauffement climatique, publié en 2013 par l’IMD, notait ainsi «une augmentation significative des températures maximales» au niveau national, entre 1951 et 2010, ainsi qu’une baisse des précipitations pendant la mousson. Une observation qui est «préoccupante pour l’avenir de l’agriculture et l’approvisionnement en eau de la population», conclut le rapport.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus