En France, une piètre qualité de vie environnementale

Le 25 août 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Alsace, pire région de France
L'Alsace, pire région de France
DR

En matière de bien-être environnemental, la France constitue un élève médiocre parmi les autres pays industrialisés. Et elle est l’un de ceux où les disparités sont les plus élevées, révèle une étude menée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La France est-elle encore un pays où il fait bon vivre? Rien de moins sûr, notamment en matière d’environnement, d’éducation et de sécurité. Du moins si l’on en croit les résultats de l’étude «OECD Regional Well-Being», qui mesure la qualité de vie dans 34 pays de l’OCDE, ou plutôt dans les 362 régions, provinces ou Etats qui les composent.

Certes, il y a beaucoup à redire contre ce type de classement, qui repose sur une note de 0 à 10 établie pour chaque pays dans un domaine particulier. Par exemple, pour la qualité de vie environnementale, évaluée selon un seul critère: la concentration aérienne de particules fines PM2,5. Une approche un peu réductrice, mais que les chercheurs promettent d’affiner au fil du temps.

Selon cette première version, la France se classe 17ème en matière de qualité de vie environnementale, avec une note nationale inférieure à celle des pays scandinaves, mais aussi de l’Irlande (4ème), du Canada (7ème), du Portugal (10ème), des Etats-Unis (11ème), du Royaume-Uni (12ème) et de l’Espagne (13ème sur 32).

C’est tout de même mieux que plusieurs de ses voisins, dont l’Allemagne (20ème), la Suisse (23ème) et la Belgique (28ème). Ou qu’Israël et la Corée du Sud, en queue de classement.

Le Limousin en tête

Particularité de la France, elle est 26ème sur 32 en matière d’égalité des territoires, à savoir l’ampleur des écarts de notes entre diverses régions d’un même pays. Le Limousin arrive ainsi en tête de la qualité de vie environnementale, avec une note de 7,4 sur 10, tandis que l’Alsace est dernière, avec 1,9 sur 10. L’Ile-de-France obtient quant à elle un piteux 4,2 sur 10.

Longtemps réputée pour son système éducatif, la France semble désormais faire triste mine. Elle n’arrive plus que 23ème sur 32, les seuls pays de l’UE derrière elles étant les quatre «PIGS» (Portugal, Italie, Grèce, Espagne). Là aussi, un seul critère est pour l’instant inclus, à savoir la proportion de travailleurs ayant au moins un niveau d’études secondaires.

Si la France demeure bonne en matière de santé (6ème sur 32 pour l’espérance de vie et le taux de mortalité à chaque âge), les disparités régionales y sont fortes, allant de 10/10 pour l’Ile-de-France à 6/10 pour le Nord-Pas-de-Calais. Sur l’ensemble des 32 pays analysés par les experts de l’OCDE, la France est ainsi le 22ème pays le plus inégalitaire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus