En France, le prix de l’eau est inférieur de 11% à ses voisins européens

Le 09 juillet 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le baromètre NUS se base sur la moyenne tarifaire des 5 plus grandes villes
Le baromètre NUS se base sur la moyenne tarifaire des 5 plus grandes villes

11% de moins: c’est l’écart du prix de l’eau (1) entre la France et la moyenne de 10 pays européens (2), selon le baromètre NUS Consulting, réalisé pour la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E).

Dans l’Hexagone, le mètre cube affiche un prix moyen de 3,38 €, toutes taxes comprises, alors qu’il s’élève à 6,55€ au Danemark, 5,31€ en Allemagne et 4,20 € aux Pays-Bas.

L’Italie arrive en tête de ce classement, avec un prix de l’eau de 1,12 €/m3. Elle est suivie par l’Espagne : 2,40 €/m3.

Cet écart observé en France s’est creusé de 3 points entre 2009-2011 et 2013, note la FP2E. Sur la même période, les prix de l’eau ont augmenté en moyenne de 3,8% par an en moyenne dans ces 10 pays européens mais seulement de 2,4% en France (pour une inflation moyenne de 2,5% dans la zone euro).

Selon la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau, cette hausse limitée du prix de l’eau provient des investissements réalisés chaque année, pour un montant d’environ 5,8 Md€ (800 M€ par les entreprises et 5 Md€ par les collectivités locales).

Un résultat à toutefois nuancer au regard du panel utilisé par le cabinet NUS Consulting, basé sur la moyenne tarifaire des 5 plus grandes villes de 10 pays européens seulement.

(1)Il s’agit du prix des services d’eau potable et d’assainissement

(2)Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus