En Colombie, la forêt regrette les FARC

Le lundi 26 novembre 2018 à 18h 35 par Romain Loury
En Colombie, la forêt victime de la paix
En Colombie, la forêt victime de la paix
DR

Depuis l’accord de paix signé en 2016 avec les FARC, les forêts colombiennes sont plus souvent sujettes aux incendies et à la déforestation, révèle une étude publiée lundi 26 novembre dans Nature Ecology & Evolution.

Extrait : Serait-ce l’exception qui confirme la règle? En général, les conflits armés constituent un danger additionnel pour la biodiversité. Exemple en Afrique, où l’argent tiré du braconnage d’animaux sauvages, dont les éléphants...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus