En Ardèche, le loup se prend une châtaigne

Le 24 juillet 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Où se cache donc le loup ?
Où se cache donc le loup ?
DR

Ysengrin n’est décidément pas à la fête, en France, ces derniers temps. Adopté en deuxième lecture au Sénat, lundi 21 juillet, le projet de loi d’avenir sur l’agriculture autorise les éleveurs d’ovins à abattre les loups qui auraient attaqué leur troupeau.

En Ardèche, le grand canidé n’est pas persona grata non plus. Le 30 juin dernier, le conseil général a voté un vœu «contre la présence du loup sur notre territoire». Privas n’est pas la première collectivité à manifester de la sorte son opposition à l’expansion du territoire du fauve.

économie locale

Non, l’originalité de cette décision non contraignante tient à ses motivations. La première, bien évidemment, est la protection du pastoralisme qui, tout à la fois, contribue «à la production, à l’emploi, à l’entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité…».

Plus étonnant, si le conseil général demande l’exclusion de Canis lupus de son territoire c’est pour protéger de nombreuses activités locales, parmi lesquelles on trouve les abattoirs, les restaurants, les écoles, les activités touristiques et «les entreprises de transformation de la châtaigne». A la connaissance du JDLE, c’est la première fois que les hordes de loups françaises sont soupçonnées de croquer les châtaignes.

Petite mouche d’origine chinoise, le cynips du châtaigner (Dryocosmus kuriphilus) détruit, lui, véritablement les châtaigneraies rhône-alpines en général et ardéchoises en particulier. Et ce malgré les lâchers réguliers de Torymus sinensis, son prédateur naturel.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus