En Antarctique, des plantes Hibernatus

Le 18 mars 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Chorisodontium aciphyllum peut vivre au moins 1.700 ans.
Chorisodontium aciphyllum peut vivre au moins 1.700 ans.
Université de Reading

Des chercheurs britanniques ont découvert en Antarctique une mousse conservée depuis plus de 1.500 ans dans le permafrost, capable de repousser une fois remise à température adéquate.

Publiée dans la revue Current Biology, la découverte étend aux plantes, organismes multicellulaires et à noyau, ce qu’on ne croyait jusqu’alors possible que chez les bactéries, unicellulaires sans noyau. A savoir la capacité de demeurer en dormance pendant une durée de l’ordre du millénaire, puis à «reprendre vie» lorsque les conditions redeviennent favorables.

Certes, on savait les plantes, particulièrement les mousses, aptes à une telle hibernation, mais pas au-delà de 20 ans. Or certaines mousses antarctiques, en particulier Chorisodontium aciphyllum, s’avèrent capables de survivre bien plus longtemps, comme le révèlent Esme Roads, botaniste à l’université de Reading (Royaume-Uni), et ses collègues.

Un réveil progressif

Les chercheurs ont pour cela prélevé sur l’île Signy, dans l’archipel des Orcades du Sud, un banc de mousse entier. Typiques des îles de l’Antarctique dont certaines, multimillénaires, ces formations végétales peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de profondeur.

Or l’échantillon qu’ils ont prélevé à la base de leur amas, à 1,38 mètre de profondeur, reprenait sa croissance après seulement 22 jours à l’air libre. Selon une analyse du carbone radioactif, les gamétophytes -terme désignant, chez les plantes, les individus produisant des cellules sexuelles- présents à une telle profondeur seraient âgés de 1.533 à 1.697 ans.

S’il existe des bancs de mousse encore plus vieux, jusqu’à 6.000 ans, rien n’exclut, selon les chercheurs, des durées d’hibernation encore plus longues.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus