En 2030, l’Europe aura t-elle assez de biomasse soutenable?

Le 17 novembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Y aura t-il assez de déchets de bois en 2030?
Y aura t-il assez de déchets de bois en 2030?

Deux organisations environnementales s’inquiètent de ce que les pays européens ne pourront pas fournir, en 2030, assez de biomasse obtenue dans des conditions environnementales soutenables pour remplir les objectifs de renouvelables dans le mix énergétique.

L’Europe bas carbone a les yeux plus gros que le ventre en matière de biomasse. C’est l’alerte lancée part BirdLife et Transport & Environment qui ont comparé leur propre évaluation[1] de la biomasse «soutenable» disponible dans l’Union européenne avec les objectifs fixés par la Commission en matière d’énergies renouvelables. Et le compte n’y est pas: il en manquerait entre 15 et 21% pour atteindre, d’ici 2030, l’objectif de 27% d’énergie consommée d’origine renouvelable. Car les deux ONG ont calculé que, même en additionnant les résidus agricoles et les déchets de bois, le fumier et autres déchets organiques produits par l’Europe, ce volume correspondrait à 152,2 millions de tonnes équivalent pétrole, quand les scénarios les plus gourmands tablent sur 192.

Fossé entre offre et disponibilité

Sans compter le risque d’un décrochage majeur entre l’offre actuelle et la disponibilité à venir des ressources: en 2013, 70% de la biomasse provenait des forêts et 17% de l’agriculture. En 2030, ont calculé les ONG, l’agriculture en fournira 52% et la forêt 40%. «L’apport de la biomasse soutenable au mix énergétique européen sera relativement modeste et insuffisant pour coller aux prévisions, estiment-elles. Pour assurer un usage soutenable de la biomasse, l’Union devrait poser des conditions strictes pour les types de biomasse autorisés et fixer des limites à leur usage énergétique.»

Exclure les agrocarburants

Cela inclut notamment d’exclure tous les agrocarburants produits à partir de plantes alimentaires ou énergétiques, ainsi que toute biomasse issue de zones à haut risque environnemental, de limiter les prélèvements de résidus forestiers et agricoles, ou encore d’augmenter les investissements pour le développement des énergies renouvelables, plaident les ONG.



[1]

IINAS, EFI, JR (2014) Forest biomass for energy in the EU: current trends, carbon balance and sustainable potential http://www.eeb.org/EEB/?LinkServID=FE1EAF33-5056-B741-DBEF3F46BC26A1E1

IEEP (2014) Space for energy crops http://www.ieep.eu/work-areas/climate-change-and-energy/sustainable-land- use/2014/05/space-for-energy-crops-an-assessment-on-the-potential-contribution-of-europe-s-energy-future

ICCT (2014) Wasted: Europe's untapped resource http://www.theicct.org/wasted-europes-untapped-resource-report

BRE (2015) Potential and implications of using biomass for energy in the European Union

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus