En 2015, les ampoules d’Edison seront démodées

Le 08 juin 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les fabricants d'ampoules ont décidé, mardi 5 juin, d'éliminer progressivement du marché européen les ampoules traditionnelles à incandescence d'ici 2015. L'initiative a été saluée par la Commission européenne, mais l'association Greenpeace condamne la lenteur des décisions. «Quand un produit devient à la mode, le marché peut évoluer très vite pour répondre à la demande. Il a fallu très peu de temps pour que les jeunes soient équipés d'un Ipod. Les ampoules à basse consommation pourraient facilement remplacer les ampoules traditionnelles d'ici deux ans et demi», a déclaré Sharon Becker, le porte-parole de Greenpeace international.

L'Australie et la Californie ont déjà décidé d'abandonner les ampoules à tungstène, d'ici 2010 pour la première et 2012 pour la seconde. Les dirigeants européens avaient demandé à la Commission, vendredi 9 mars, de faire des propositions visant à améliorer l'efficacité énergétique des éclairages dans les bureaux et dans les rues d'ici 2008, et dans les habitations d'ici 2009.

Selon les calculs des industriels, cette simple mesure permettrait de réduire de 60% les émissions de CO2 générées par l'éclairage domestique et d'économiser 7 milliards d'euros par an. Les ampoules à filament de tungstène incandescent, développées par Thomas Edison à la fin du XIXe siècle, utilisent seulement 5% de l'énergie qu'elles consomment pour produire de la lumière, les 95% restant étant transformés en chaleur. Les ampoules économes en énergie et notamment les ampoules fluocompactes, consomment environ 75% d'électricité de moins.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus