En 2009, l’énergie française était bon marché

Le 09 août 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Au vu de la faiblesse de ses prix du kilowattheure (kWh), la France va avoir du mal à inciter les consommateurs à investir dans les économies d’énergie. Telle est la principale conclusion que l’on peut tirer de la lecture de la dernière note, publiée vendredi 6 août, par le Commissariat général au développement durable. Consacrée aux prix de l’énergie en Europe en 2009, elle rappelle que le kWh reste très abordable dans l’Hexagone. Quoiqu’on en dise.

Pour les entreprises, le prix hors TVA du gaz s’est établi, en moyenne, à 3,87 centimes d’euro/kWh (c€/kWh), en baisse de 3 % par rapport à 2008. Ce mouvement de baisse est moindre que celui observé dans le reste de l’Union européenne (-5 %), mais si l’on inclut toutes les taxes frappant l’énergie, le prix de la précieuse molécule française se situe 2 % en dessous du prix moyen observé en Europe.

Contrairement aux entreprises, les particuliers ont vu progresser le prix moyen du kWh de gaz de 6,25 à 6,48 c€/kWh. Cette augmentation de 4 % en un an place les citoyens-consommateurs tricolores dans la partie haute du tableau européen : le prix TTC de leur gaz naturel est, en moyenne, 3 % plus cher que la moyenne communautaire.

L’année passée, tout le monde a vu sa note d’électricité augmenter. Hors TVA, les entreprises françaises ont vu le prix de l’électron progresser de plus de 7 %. Certes, l’inflation peut paraître élevée, mais elle est toute relative. Car, à 7,68 c€/kWh, l’électricité vendue aux professionnels dans l’Hexagone est l’une des moins chères d’Europe : 29 % de moins par rapport à la moyenne de l’Union européenne. Le pompon étant détenu par l’Italie où le courant se négocie deux fois plus cher qu’en France.

Pour les clients résidentiels, le courant reste encore bon marché : 11,43 c€/kWh TTC. Evidemment, c’est 1,8 % de mieux qu’en 2008. Mais le prix reste très inférieur à celui de la moyenne communautaire (16,36 c€/kWh) ou de l’Italie (25,26 c€/kWh).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus