Emissions de CO2 : BMW pense pouvoir échapper aux amendes

Le 18 février 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
 En 2019, 8,6% les ventes de BMW dans l’Union européenne étaient des véhicules électrifiés. La marque devra porter cette proportion à 25% en 2021, 33% en 2025 et 50% en 2030.
En 2019, 8,6% les ventes de BMW dans l’Union européenne étaient des véhicules électrifiés. La marque devra porter cette proportion à 25% en 2021, 33% en 2025 et 50% en 2030.
BMW

Le patron de BMW a assuré que le groupe réduirait ses émissions de CO2 de 20% en 2020. Condition indispensable pour éviter les lourdes sanctions qui pèsent sur le constructeur allemand.

 

Les constructeurs automobiles doivent carburer s’ils veulent respecter les normes d’émissions imposées par l’Union européenne. Soit 95g de CO2 par km pour les voitures neuves dès le 1er janvier 2020.

BMW, pas inquiet pour un sous, pècherait-il par excès de confiance ? Pour Oliver Zipse, président du groupe, aucun doute, «nous allons atteindre nos objectifs», a-t-il affirmé lors d'un colloque de l’industrie automobile qui s'est tenu le 12 février dernier à Bochum (Allemagne). «Cette année nous allons parvenir en Europe à une amélioration de 20%» de nos émissions de CO2. Pas le choix ! Si BMW échoue, il pourrait devoir s’acquitter d’une amende de 754 millions d’euros selon un récent rapport de PA Consulting.

Pour l’heure, le constructeur est loin du compte. En 2018, sa moyenne d'émission était de 128 g CO2/km. Les chiffres pour 2019 ne sont pas encore disponibles, mais BMW s’attend à une petite baisse. Avec une nouvelle réduction de 20% en 2020, la moyenne de l'ensemble du parc BMW tomberait en dessous de 100 g/km.

L’électrique à la rescousse

«L'objectif de -20 % cette année sera réalisé pour un tiers grâce à des moteurs à combustion moins polluants et pour deux tiers grâce à des moteurs électriques», a détaillé le patron du groupe.  Pour y parvenir, BMW va devoir augmenter ses ventes de véhicules électriques et hybrides. Et pas qu’un peu. En 2019, 8,6% de ses ventes dans l’Union européenne étaient des véhicules électrifiés. BMW devra porter cette proportion à 25% en 2021, 33% en 2025 et 50% en 2030, pour respecter la norme actuelle, et les suivantes.

Pour l’heure, le constructeur allemand passe ses troupes en revue. Comme tous les constructeurs automobiles, BMW lancera pléthore de véhicules électrifiés en 2020. En plus des modèles électriques i3, i4, iX3, iNext et MINI Cooper SE, des hybrides rechargeables d'entrée de gamme viendront grossir les rangs. Tels que les X1 et X2 xDrive25e ainsi que les BMW 320e G20 et Touring G21. D'ici fin 2023 le groupe proposera 25 modèles électrifiés en tout.