Electricité : sachez réduire le montant de votre facture

Le 13 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les tarifs électricité augmentent de plus de 3 %, c’est un fait. Mais l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) veut tout faire pour rendre l’addition la moins salée possible. Et pour ce faire, le bras séculier du ministère de l’écologie vient d’éditer un guide pour maîtriser les consommations de nos équipements électriques.

L’Ademe part d’un constat très simple : 52 % de la consommation française d’électricité est due aux usages dits spécifiques, c'est-à-dire hors chauffage et eau. « Les ménages disposent donc d’une véritable marge de manœuvre pour agir efficacement sur leur facture d’électricité », en déduit l’Agence.

Des gestes simples permettent de réduire la demande en électrons : en s’équipant de produits blancs (réfrigérateur, lave-linge) de catégories A+ ou A++ les particuliers peuvent sensiblement réduire le coût énergétique de leur production de froid et de linge propre.

En lavant son linge à 40 C° au lieu de 60, on peut aussi réduire de 25 % la consommation d’électricité. A condition toutefois de le faire sécher naturellement. Car le sèche-linge reste très gourmand (350 kilowattheures par an).

Tout aussi simple, le geste d’appuyer sur la touche « éco » du lave-vaisselle réduit la note d’électricité jusqu’à 45 % par an. 

Dans la cuisine, les fours combinés (cuisson avec le système thermique et à micro-ondes) sont préconisés par l’Ademe : ils consomment 66 à 75 % d’électricité de moins qu’un appareil de cuisson classique.

Au salon, les écrans LCD et plasma grand format, qui ont déferlé lors de la Coupe du monde de football, peuvent être qualifiés d’énergivores. « N’achetez pas trop grand », recommande l’Ademe. En doublant la taille de l’écran, on multiplie par 4 la consommation. Et même s’il est plus volumineux, un téléviseur à plasma consomme 3,5 fois plus que le bon vieux tube cathodique.

L’Ademe met aussi en garde contre les « veilles cachées » : contrairement à une idée reçue, un ordinateur éteint mais qui reste branché continue à consommer. Malgré une amélioration de leur performance énergétique, la consommation des systèmes de veille a augmenté de 30 % pendant ces 10 dernières années.

Last but not least : Il est possible de réduire le montant de sa facture en choisissant bien son téléphone portable. Conseil : éviter les cellulaires à clapet et à écran LCD de grande taille. Mieux vaut leur préférer des appareils sans PVC, voire en matière plastique végétale.

 

http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_6842_equip_elec_0710.pdf.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus