Electricité: recul de la consommation et de la production française en 2009

Le 15 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La crise économique a eu un impact sur la consommation nationale d’électricité: -1,6% en 2009 par rapport à 2008, soit 486,4 térawattheures (TWh) consommés l’an passé, indique le bilan électrique français 2009 publié mercredi 13 janvier par le gestionnaire du Réseau de transport d’électricité (RTE).

La consommation de la grande industrie baisse de 8,6% sur l’ensemble de l’année. Celle des PME-PMI s’est contractée de 3%. Toutefois, celle de la clientèle raccordée en basse tension (ménages, professionnels, services et éclairages publics) a augmenté de 2% par rapport à 2008. Et les consommations de pointe hivernale croissent toujours. Le 7 janvier dernier, le record de consommation en puissance était atteint, avec 92.400 mégawatts (MW) à 19 heures. «Sans l’impact de la crise économique sur l’industrie, on estime que cette valeur aurait été supérieure d’environ 1.000 MW», écrit RTE. Le gestionnaire du réseau évalue la consommation probable à la pointe à 104.000 MW en 2015, et 108.000 MW en 2020…

Totalisant 518,8 TWh en 2009, la production d’électricité a quant à elle baissé de 5,5%. Avec 6,8% de production en moins en 2009, le nucléaire (390 TWh) retrouve son plus bas niveau depuis 1999. Idem pour l’hydraulique (61,8 TWh), dont la production baisse de 9,2%. La production d’électricité d’origine thermique (54,8 TWh) est en hausse, de 3,1%. L’éolien (7,8 TWh) augmente fortement: 40% de production supplémentaire par rapport à 2008, pour une puissance installée de 4.400 MW, multipliée par 20 en 6 ans. La production des autres énergies renouvelables, essentiellement la biomasse, ont crû de 7,5% (4,4 TWh).

La production d’électricité étant en baisse, le solde exportateur des échanges d’électricité avec les pays voisins est en net recul: -47% par rapport à 2008, même s’il reste exportateur (24,6 TWh). «Les périodes d’importation sont plus fréquentes et plus longues, constate RTE. Pour la première fois en 27 ans, la France a été, en octobre 2009, importatrice nette d'électricité sur un mois entier. L’année 2009 a compté 57 journées d’importation nette, contre 6 en 2008, 20 en 2007.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus