Electricité: Linky fait avancer l’autoconsommation

Le 13 mai 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La généralisation du compteur Linky pourrait favoriser le développement de l'autoconsommation.
La généralisation du compteur Linky pourrait favoriser le développement de l'autoconsommation.
ERDF

ERDF installera en priorité son compteur communicant dans les sites autoconsommateurs.

ERDF a confirmé, jeudi 12 mai, son intention de déployer à titre anticipé son compteur communicant dans les logements et les bâtiments industriels et commerciaux autoconsommant l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques.

Dès janvier prochain, Linky sera donc mis en service en priorité dans les milliers de sites concernés, même hors zone de déploiement, a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution.

«Cette disposition permettra de lever un frein économique majeur au développement de l’autoconsommation solaire photovoltaïque dans les secteurs Résidentiel et Petit professionnel», estime Arnaud Mine, président de Ser-Soler, la branche photovoltaïque du Syndicat des énergies renouvelables.

deux schémas d’autoconsommation

A l’heure actuelle, deux schémas d’autoconsommation coexistent et rencontrent des freins technico-économiques: l’autoconsommation totale sans injection du surplus sur le réseau, qui peut limiter la puissance de l’équipement ou nécessiter la pose d’un dispositif de bridage; et l’injection du surplus et sa vente le cas échéant, qui oblige le producteur-consommateur à installer, à ses frais, un second compteur pour comptabiliser les kilowattheures (kWh) injectés sur le réseau.

Le compteur Linky, dont le déploiement métropolitain s’achèvera en 2021 chez les consommateurs ayant souscrit une puissance inférieure à 36 kilovoltampères (kVA), permet de compter les kWh, soutirés du réseau ou injectés. Linky va lever un frein important au développement de l’autoconsommation en évitant le surinvestissement que représente la mise en service d’un second compteur.

Autre bonne nouvelle: la Direction générale de l’énergie et du climat vient de publier le projet d’appel d’offres ‘Autoconsommation’. Il portera sur 40 mégawatts dans l’Hexagone et 10 MW dans les zones non interconnectées



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus