Électricité: les hauts et les bas belges

Le 11 décembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En Wallonie, les clients ne disent pas aux renouvelables merci.
En Wallonie, les clients ne disent pas aux renouvelables merci.

Coïncidence: alors qu’Electrabel baisse ses prix du kilowattheure au 1er janvier, les consommateurs wallons voient augmenter le montant de leur facture d’électricité, à cause des renouvelables.

Soumis à une concurrence de plus en plus forte, Electrabel riposte à coups de ristournes. Dans un communiqué, l’opérateur historique belge annonce une baisse des prix «jusqu’à 10% en dessous des prix gelés pour l’électricité et jusqu’à moins 16% pour le gaz naturel». Ces nouveaux tarifs, indique la filiale de GDF Suez, seront automatiques pour ses 3,2 millions de clients.

Tous les clients d’Electrabel verront donc s’alléger le montant de leur facture d’électricité. Sauf, peut-être, les Wallons? Et la faute en revient aux fermes éoliennes et photovoltaïques. L’injection d’un MWh d’électricité «verte» dans le réseau donne droit à des certificats verts, monnayables sur le marché. Emis par la région wallonne, ces certificats s’échangeaient, jusqu’à présent, autour de 60 euros l’unité.

Hélas, le mécanisme de soutien aux ENR a eu plus de succès qu’escompté. Résultat: les prix des certificats chutent. Fort heureusement, la loi, elle, a tout prévu et oblige Elia à racheter lesdits «certif» au prix régulé de 65 €. Pour rentabiliser leurs installations, exploitants de parcs éoliens et de fermes photovoltaïques revendent leurs MWh verts au gestionnaire belge des réseaux de transport d’électricité.

Pour financer cette dépendance imprévue, Elia augmentera le 1er janvier le prix du courant. En moyenne, les consommateurs wallons devront donc débourser 13,81 € le MWh consommé pour subventionner les énergies renouvelables, contre 1,11 € au début de l’année.

«C’est 238 M€ qui devront être supportés par les consommateurs en 2013», calcule le site de l’Union wallonne des entreprises (UWE).

Pour les particuliers, le surcoût devrait tourner autour d’une cinquantaine d’euros par an. En revanche, le montant pourrait dépasser les 2 M€ pour certains industriels, affirme l’UWE.

http://www.ledialogue.be/2012/12/sudinfo-be-electrabel-annonce-une-forte-baisse-de-ses-tarifs-gaz-et-electricite/

http://www.uwe.be/uwe/presse/communiques/augmentation-des-tarifs-elia-le-prix-cache-du-renouvelable



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus