Electricité: Leclerc chouchoute ses clients

Le 12 septembre 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Après les carburants, l'électricité.
Après les carburants, l'électricité.
VLDT

Le 13 septembre, le distributeur lance son offre d’électricité pour les particuliers.


Michel-Edouard Leclerc l’avait confirmé. Le groupe Leclerc le fait. Deux mois après l’annonce de son intérêt pour le marché de l’électricité, le distributeur rend public son offre commerciale.

Testée, dans un premier temps auprès des salariés du groupe, elle ne porte que sur de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables. Certificats d’origine à l’appui : Leclerc ne disposant d’aucune capacité de production. Dès jeudi, Energies Leclerc proposera un contrat à prix fixe pendant un an. Mais dans tous les cas, le prix du kWh vert Leclerc s'annonce moins cher que celui du tarif réglementé de vente (TRV), distribué par EDF.

-10% à -20% par rapport au TRV

C’est en faisant ses courses que le client déterminera le prix de ses électrons. S’il décide de créditer sa remise sur sa carte de fidélité Leclerc, le distributeur lui fera une remise de 20% sur le coût de son électricité par rapport au TRV. Ce qui ferait du courant Leclerc le moins cher du marché français.

Avec ces bons d’achats virtuels, le client pourra régler la plupart des produits et services distribués par les magasins Leclerc, à l’exception du carburant et les livres. Leclerc revendique plus de 14 millions de porteurs de cartes de fidélité maison.
L’usager peut aussi choisir de ne bénéficier que d’une ristourne de 10%, qui sera directement déduite du montant de la facture.
L'entreprise espère séduire ainsi 3 millions de clients particuliers d’ici à 2025.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus