Electricité: la France s’arrime à l’Irlande

Le 05 décembre 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le câble parcourera 500 km sous l'Atlantique.
Le câble parcourera 500 km sous l'Atlantique.
Celtic Interconnector

 

L’Europe financera majoritairement la première interconnexion électrique directe entre l’Irlande et le continent.

 

Les électriciens du continent pourront bientôt vendre leur courant en Irlande. Un accord a été conclu, ce mardi 3 décembre, entre les porteurs du projet d’interconnection électrique Celtic Interconnector et la Commission européenne.
Au terme de cette convention, l’Europe soutiendra la construction de cette ligne sous-marine, moyennant le versement d’une subvention de 530 millions d’euros.

un projet de 930 M€

Porté par les gestionnaires de réseau d’électricité Eirgrid et RTE, le projet, reconnu d’intérêt commun (PIC) porte sur la réalisation d’une interconnexion entre Landerneau (Finistère) et la ville irlandaise de Cork.

D’une capacité de 700 MW, ce lien doit entrer en service en 2026. Il sera financé à hauteur de 260 M€ par Eirgrid, 140 M€ par RTE et 530 millions par la Commission.

D’une longueur de 575 km (dont 500 km sous la mer), ce câble permettra notamment de renforcer l’indépendance électrique de l’Irlande vis-à-vis du Royaume-Uni.